De la vigne au vin

De la vigne au vin

La production de vin est le fruit du travail de la vigne. De la taille à la vinification en passant par les vendanges, les vignes Ligériennes donnent progressivement naissance aux vins du Val de Loire.

LA CONDUITE DE LA VIGNE EN VAL DE LOIRE

Plusieurs types de modes de conduite de la vigne sont utilisés en Val de Loire, principalement le guyot simple, le guyot double modifié (2x4), le cordon de Royat et le Courson (gobelets alignés).

LES VENDANGES EN VAL DE LOIRE

En raison de la grande diversité de cépages présents en Val de Loire et de types de vins, les vendanges s'étendent sur une période relativement longue allant du début de septembre à mi-novembre.

Elles débutent en général aux premiers jours de septembre pour les cépages les plus précoces (melon de bourgogne, folle blanche), puis viennent successivement, les chardonnays, sauvignons, gamays, pinots noirs et chenins destinés à l'élaboration des vins de « fines bulles », et enfin les cabernets et les chenins destinés aux vins secs, demi-secs et liquoreux.

Les vendanges sont mécanisées ou manuelles en fonction du décret d’appellation, de la topographie du vignoble (certaines vignes plantées sur des coteaux très pentus, notamment dans les Coteaux du Layon et de la Loire, nécessitent une vendange manuelle) et du choix des producteurs.
Compte tenu de son coût inférieur et de la qualité obtenue lorsqu’elle est maîtrisée, la mécanisation des vendanges est répandue notamment pour les vins blancs secs.
Pour les vins moelleux, qui doivent être issus de raisins récoltés par tries successives, les vendanges sont nécessairement manuelles.

Etant donné la diversité de climats du vignoble du Val de Loire, il est important de souligner que les conditions climatiques propres à chaque millésime ont une influence plus déterminante que dans les autres régions viticoles sur la qualité de la vendange.

LA VINIFICATION ET ELEVAGE DES VINS DU VAL DE LOIRE

PARMI LES VINS BLANCS DU VAL DE LOIRE il faut distinguer les vins secs, les vins demi-secs et moelleux et les vins de « fines bulles » :

  • Pour les vins blancs secs, les vinifications sont classiques : pressurage, fermentations en cuves (inox, émail) thermo régulées. A noter la spécificité de la méthode « sur Lie » utilisée en particulier pour les vins de Nantes (muscadet et gros-plant du pays Nantais). L'élevage se fait en général en cuves puis en bouteilles, sa durée dépend largement de l'appellation et du type de vin. Afin de conserver leur fraîcheur, la plupart des vins blancs de Loire ne font pas de fermentation malolactique.
  • Pour les vins blancs moelleux, tous issus du cépage chenin, la fermentation à température contrôlée est beaucoup plus longue, du fait de la richesse des moûts (parfois plus d'un mois). L'élevage en cuves ou en fûts dure également plus longtemps.
  • Les vins de « fines bulles » sont vinifiés selon la « méthode traditionnelle » par adjonction d'une liqueur de tirage au vin de base qui provoque une seconde fermentation en bouteille. Ils sont en général vieillis sur lattes plusieurs mois avant dégorgement, bouchage et commercialisation.

 

POUR LES VINS ROSES, la vinification peut également être qualifiée de classique, deux méthodes sont pratiquées :

  • Le pressurage direct, ce qui donne des vins plus faiblement colorés.
  • La saignée qui, de par une courte macération de la vendange égrappée, permet d’obtenir une couleur plus soutenue et une richesse aromatique plus intense.

 

POUR LES VINS ROUGES :

  • Les fermentations se font principalement en cuves avec contrôle des températures, parfois en foudres ;
  • Les durées de cuvaison varient fortement en fonction des appellations, de la qualité de la vendange et du style de vin que souhaitent réaliser les vinificateurs.
  • La fermentation malolactique est faite systématiquement sur les rouges car elle confère souplesse, rondeur mais aussi assure une stabilité microbiologique du vin.
  • L'élevage, de durée variable, se fait en cuves puis en bouteilles, l'utilisation de foudres ou de fûts restant minoritaire. Pour les appellations touraine et anjou-gamay, une partie de la récolte est vinifiée en primeur par macération semi-carbonique.

A l’image de la production du vignoble, les vins rouges de Loire jouissent d’une grande diversité inhérente à la variation des sols et des climats : les vins légers et fruités qui s’épanouissent très jeunes côtoient des appellations de vins concentrés et charpentés, de moyenne et de très grande garde.

Bienvenue sur le site des

Vins du Val de Loire

Bienvenue / Welcome

Choisissez votre langue / Choose your language

Avez-vous l'âge légal ?

Pour visiter notre site, vous devez avoir l'âge légal pour consommer de l'alcool dans votre pays de résidence selon la législation en vigueur.

J'ai plus de 18 ans