DANS LE VERRE DE...LA WINEista

Retour aux actualités

"C’est difficile d’éviter les vins du Val de Loire quand on aime le vin" Audrey Martinez

 

Les vins du Val de Loire - Audrey, nous te connaissons surtout à travers ton blog La WineIsta, mais cet accent ? D’où vient-il ?
Audrey Martinez -
 Je suis originaire de Pézenas dans le Languedoc, et je suis née dans une cave coopérative, mon père en était le directeur. 

 

VVL - Alors le vin, tu es donc tombée dedans quand tu étais petite ? 
A.M. -
Petite je jouais avec mes copines dans des cuves vides. En grandissant, je n’ai pas voulu faire comme mes parents, je me suis tout d’abord orientée vers des études scientifiques, puis la vigne m’a rattrapée. J’ai fait l’Agro. (Sup. Agro. Montpellier - ndlr) et j’ai passé mon diplôme d’œnologue. J’ai donc passé plus de 10 ans dans les métiers de la vigne et du vin. 
Je dirigeais un laboratoire de recherche en viticulture puis j’en ai eu assez de ne faire que de la technique, donc j’ai fait un MBA en marketing du vin. C’est là où j’ai commencé à rédiger mon blog, il y a trois ans. En même temps, mon père œnologue est arrivé à la retraite et nous avons décidé de faire du vin (Domaine La Vivarelle). 

 

VVL - Et ton intérêt pour les vins du Val de Loire, c’est arrivé comment ? 
A.M. -
 C’est difficile d’éviter les vins de Loire quand on aime le vin, ils sont tellement diversifiés en terme de cépages et de styles. Des liquoreux aux pétillants, des huîtres au foie gras en passant par le bœuf bourguignon... Pour moi c’est donc impossible de rester un mois sans boire un vin du Val de Loire !

 

VVL - Tu es plutôt blanc, rouge ou rosé du Val de Loire ? 
A.M. -
 Plutôt blanc et rouge. Pour moi les deux cépages sont le cabernet franc et le chenin, j’adore leur expression dans la Loire en général. 

 

VVL Quelles sont tes deux appellations du Val de Loire préférées ? 
A.M. –
 J’aime bien le chinon et le savennières. J’aime aussi beaucoup le saint-nicolas-de-bourgueil. L’AOC savennières pour l’élégance et la fraîcheur et l’AOC chinon pour la rondeur, la souplesse et la convivialité qu’il inspire. 

 

VVL Lors de la journée #loirelovers tu nous a dit que tu étais passionnée des terroirs de schistes, terre du savennières. D’où ça vient ? 
A.M. -
  Je pense que c’est mon père qui m’a transmis ça. J’aime les éclats, la beauté des feuillets. Les sols sont complexes et en même temps, quand la vigne trouve les nutriments dont elle a besoin en se faufilant dans une faille, cela aide à son épanouissement. J’aime leurs caractères difficiles, exceptionnels, la typicité des vins, la beauté des paysages. 

 

VVL - Tu vas souvent dans le vignoble du Val de Loire ? Quelles images as-tu en tête spontanément ? 
A.M. -
  J’y suis allée trois à quatre fois je crois, j’aimerais y aller plus souvent. Dans mon esprit, j’y vois des collines et de jolies couleurs. Des paysages tellement diversifiés qu’on reste toujours sur sa faim. 

 

VVL Tu manges quoi avec un vin du Val de Loire ? 
A.M. -  Tant de choses !  Des huîtres, une sole, des plats asiatiques, du foie gras, des desserts, une bonne viande. On peut vraiment explorer des univers culinaires, il y en a pour tous les goûts

 

VVL –  Comment penses-tu ouvrir cette bouteille de chinon ? 
A.M. -
  Je pense le rafraichir un peu, qu’il atteigne 17/18°C et je pense l’ouvrir avant le dîner, avec un ami qui n’y connaît pas grand-chose. J’aime bien la spontanéité de ceux qui ne dégustent pas beaucoup. On fera sûrement un apéro dinatoire, avec du pâté en croûte, j’adore ça ! Si je cuisine, je le testerais bien sur des aubergines confites, j’en ai marre de parler de l’association vin rouge et viande, j’ai envie qu’on sorte de ça ! Je voudrais le travailler avec autre chose, des racines : des navets, des rates de Noirmoutier, un gratin de patates douces…

 

VVL –  Et celle du savennières, comment vas-tu l’ouvrir ?
A.M. -
  Plus dans une ambiance intimiste, lumière tamisée et bougies. Je pense que je mettrai des belles chaussures. Un moment plus chic pour allier avec l’élégance du vin. Tiens, je mangerai des noix de Saint Jacques, super c’est la saison ! Allez, demain je vais au marché. 

 

VVL –  Tu cuisines un peu ? 
A.M. -  Non pas du tout. Je m’entoure de gens qui cuisinent et j’apporte le vin. 

 

VVL –  Selon toi, si les vins du Val de Loire était un film ? 
A.M. -
  Un film d’Almodovar, parce qu’il y a toujours plein de rebondissements. 

 

VVL –  Une musique ? 
A.M. -
  Le Jazz, parce que c’est calme et mélancolique et à d’autres moments, la musique s’emballe et tu as envie de danser. Je pense à la comparaison avec la diversité des ressentis lorsque l’on déguste des vins du Val de Loire.

RETROUVEZ L’EXTRAIT DE L’INTERVIEW EN VIDEO SUR LA PAGE FACEBOOK DES VINS DU VAL DE LOIRE

SUIVEZ LA WINEista SUR TWITTER ET FACEBOOK

En direct des réseaux sociaux

VVDL

Pour les acheteurs vin, les vins du Val de Loire c'est la diversité et la fraîcheur, que lon peut déguster à beauc https://t.co/U8wAVP1zW3

VVDL

[Vinovision Paris] La Tasting Avenue remporte un franc succès avec + de 140 vins du Val de Loire

Bienvenue sur le site des

Vins du Val de Loire

Bienvenue / Welcome

Choisissez votre langue / Choose your language

Avez-vous l'âge légal ?

Pour visiter notre site, vous devez avoir l'âge légal pour consommer de l'alcool dans votre pays de résidence selon la législation en vigueur.

J'ai plus de 18 ans