Ce vin mettra en valeur
En diverses occasions

Ma carte des vins

anjou-fines-bulles

Robe scintillante, bouche délicate, ce Fines Bulles du Val de Loire vous dévoile son goût pour la fête.


Le vin

 

Production annuelle :4 000 hl

Rendement de base : 67 hl/ha

Cépages : chenin (80 % minimum), sauvignon, chardonnay
 

Pratiques culturales dominantes : Densité de 4 000 à 5 000 pieds/ha. Taille Guyot simple ou double.

 

Dégustation

 

Caractéristiques sensorielles : robe cristalline et claire, jaune paille ou aux nuances dorées.

Température de service : servir à 6°C, dans des flûtes

Potentiel de garde : les vins de Fines Bulles doivent être bus dans les 3 ans suivant le dégorgement, pour conserver leur pétillant et leur finesse.

 

Le vignoble

Localisation : l’aire d’appellation de l’AOC Anjou s’étend sur 128 communes du Maine-et-Loire, 14 des Deux-Sèvres et 9 de la Vienne. Cette AOC régionale englobe de nombreuses AOC sous-régionales et communales.

Superficie : 80 ha pour l’Anjou Mousseux et l’Anjou Pétillant.

Histoire : les moines ont joué un rôle privilégié dans le développement du vignoble, chaque monastère ayant son clos de vignes. Quand Henri II Plantagenêt devient roi d’Angleterre en 1154, les vins d’Anjou sont servis à la cour sous son règne, mais aussi sous celui de ses successeurs. Tout ce que la France et l’Angleterre comptent de têtes couronnées contribuera donc pendant près d’un millénaire à la réputation des vins du Val de Loire. Sous cette impulsion, le vignoble s’est étendu des bords de la Loire vers ses affluents aux XVIe et XVIIe siècles.

Sols : la zone d’appellation comprend deux régions distinctes :
- L’ « Anjou noir » sur sols sombres de schistes (bordure Sud-Est du Massif Armoricain) est l’aire la plus étendue ;
- L’ « Anjou blanc », sur terres blanches résultant de l’altération de la craie (tuffeau) de l’extrémité Sud-Ouest du Bassin Parisien, est de surface très restreinte.

Climat : de type océanique tempéré mais plutôt sec, avec des écarts maxima-minima assez faibles, il s’agit là de la proverbiale « douceur angevine ».



Partager l'info : 
Réagir : (0)
Commenter
     

Postez vos commentaires, partagez vos expériences œnologiques avec les vins du val de Loire.

Fermer

Liste des commentaires

Fermer

Zoom sur…

Dégustation sous les étoiles au château de Chenonceau 2016
Dégustation nocturne le samedi 16 juillet 2016   Partir flâner un verre à la main dans les jardins illuminés du Château de Chenonceau bercé par la musique d'Arcangelo Corelli. L’occasion d'apprécier ...
Lire la suite